0

 

Michel Batlle

Né le 3 avril 1946 à Toulouse est d’origine catalane par son père, réfugié politique de la guerre d'Espagne. C'est à partir de 1964, qu'il réalise ses premières peintures abstraites et expositions. En 1966-1967, il crée ses premières musiques expérimentales, concrètes et électroacoustiques (à la suite de l’aventure du rock du début des années 1960).
Il est le créateur en 1966 de la « Psychophysiographie » (relations entre le corps et l’esprit traduites par tous moyens graphiques, sorte de simulacre scientifique produisant des anatomies imaginaires par lesquelles il mêle l’art et le corps). De 1966 à 1969 il réalise des gravures sur radiographies et des photos peintes.En 1970 il abandonne l'abstraction pour une nouvelle figuration expressionniste.

De 1971 à 1975, il pratique les performances-painting et le land art en tant que parodie critique du nouveau marché de l’art international. Dans le début des années 1980 il créée la revue « Axe Sud » qui fait découvrir les nouvelles figurations et la sculpture anglaise. Son art est proche de la trans-avant-garde. Par la suite, il se détachera de tous courants, poursuivant une œuvre plus marginale et plus humaniste avec sa série des « Guerres culturelles ». La fin du siècle le voit revenir au sujet unique du visage et du corps. À partir de 2000, Michel Batlle se partage entre ses ateliers de Revel dans la région
toulousaine et d'Agadez dans le Sahara au Nord Niger. 

 

ACQUISITIONS PUBLIQUES

Musée des Augustins - Toulouse; Musée d'art moderne - Belgrade; Fond Régional d'Art Contemporain Midi-Pyrénées; Fond National d'Art Contemporain - Paris; Pinacoteca - Capo d'Orlando - Sicile; Musée des Beaux Arts - Rodez ; 
Musée de la ville de Kiev - Ukraine; 
Philbrook Museum - Tulsa Oklahoma - USA; Indian Osage Museum - Pawhuska Oklahoma - USA; Ville de Béziers; Ville de Sérignan; Musée de Sarajevo - Bosnie-Herzegovine; Galerie photographique du Château d'eau – Toulouse; JiuXian Garden Museum – JiuXian –GuangXi - Chine; Museu Comarcal de Olot – Girona – Espagne;

 

CREATION DE REVUES

1981 - " Axe Sud". 1986 - " Aborigènes & Exotiques" 1993. " Articide Circuit"

 

Daniel Romani

Né le 6 Mai 1960 à Bédarrides, Daniel Romani est un Chercheur en Arts-Plastiques,
expert en Arts Décoratifs. Une première approche des travaux de Romani  peut laisser croire que ses constructions nous soumettent une tentative de figuration d'éléments fonctionnant comme une machinerie. Mais si on s'attarde à les contempler il devient évident qu'il ne s'agit point de représentations techniciennes mais de matériaux employés comme matière. Mais que l'on ne s'y trompe pas; si, désinvolte soit l’expression,
si apparemment elle peut ne sembler qu'un reportage figuratif de l'individu, elle prend en charge, en compte, la culture scientifique dont elle dispose.

Car il ne s'en tient pas à une robotisation mais propose des travaux où il établit un inventaire de possibles
réinventions de l'art pictural, plastique, dégagées de l'enfermement socio-culturel qui est son contexte actuel.
Voie périlleuse par son rejet des tabous qui nous submergent en cette fin de siècle.

 

        QUELQUES DATES IMPORTANTES

        - 1983, Co-fondateur du Groupe " HEYOKA" (1983/1986).

          - 1984, Réalisation d'une fresque avec Laurent Martel  à Orange.

          - 1984, Réalisation de peinture réactive à la lumière noire avec le groupe Heyoka.

          - 1985,  Place de L'Horloge ( Avignon) avec le Groupe Heyoka

          - 1986, Réalisation d'une sculpture monumentale (Le FLUO) pour la maison de quartier de St-Chamand (Avignon).

          - 1987, Co-fondateur de A.D'A.D'A  (1987/1993)

          - 1992  Galerien Martagon, Galerie Remp’art Toulon

          - 1993, Organisation de l'exposition : “Mystères et Intemporel” dans le cadre somptueux de la “Cathédrale d'Images”.

          des Baux-de-Provence.

 

Expositions personnelles : 1994, Musée des Tapisseries, Aix-en-Provence (prix culture Entreprise) 1995 Galerie Meyer Marseille, Galerie Z édition Nice, Galerie Attia Bousba Paris. 2001 Réalisation d’un triptyque en image numérique RAS. 2011 Biennale du chaos siège de Artprice région Lyonnaise, 2015 Exposition A Pear Day Galerie DNR L’isle sur la Sorgues avec rétrospective de 20 ans de travail dont l’utérus artificiel travail de réflexion sur le transhumanisme et la cybernétique. Présentation d'une suite de peintures sur papier de la période HEYOKA. Présentation d'une sculpture monumentale à la cave TOURBILLON de l'isle-sur-la-Sorgue . 2016, Présentation d'un triptyque et d'une sculpture installation (l'alternative du CHAOS) à la galerie DNR, Installation d'un atelier éphémère au New Hôtel OF Marseille. Présentation avec la Galerie DNR d'une pièce monumentale (6,55 m) TOTEM, pour la fondation Poppy et Pierre Sallinger, la Bastide Rose, Le Thor. 2018 Présentation d'une Installation Monumentale : X-Rey Pink Roses à la Galerie DNR.